Le réalisateur, notamment de (Fool) Time Job, a lui aussi profité de ce moment de confinement pour réaliser un film. Directement en rapport avec le moment que nous vivons d’ailleurs puisqu’il s’agit d’un film mettant en scène les images et les sons glanées (non ce n’est pas une faute pour une fois c’est voulu :) lors de ces balades quotidienne d’1 km autour de chez lui.
Ce qui est intéressant c’est qu’il se confronte à un cinéma plus abstrait, il expérimente un style qui s’éloigne de ce qu’il a fait avant. Vivement les prochain au vu de la belle réussite de celui-ci.