Deux chefs d oeuvres bouleversants dans lesquels la simplicité et la force de la mise en scène du réalisateur japonais sont à l oeuvre. Deux oeuvres de chevet pour moi.
A Scene at the sea, plus méconnu qu Hana Bi est pour moi juste le film que j aurais aimé réalisé je pense.




A voir aussi dans la même programmation deux films de celui que l on a annoncé à un moment donné comme le successeur de Kitano, comme lui il est comique avant de se lancer dans la réalisation, mais qui excelle dans un registre absurde bien différent du réalisateur d Hana Bi et A Scene at the sea. Arte presente ses deux premiers films, l excellent Dai Nippon-jin ici bizarrement dans une version de 100 mn au lieu de 113 mn dans sa version initiale …

Et le complétement barré Symbol