Nina Paley, depuis les déboires qu’elle a eu sur son premier long-métrage sur les droits musicaux, s’est faite la championne du libre de droit. Elle met aussi très rapidement ses films en ligne, et elle le prouve de nouveau en postant son nouveau long-métrage, Seder-Masochism, juste quelques mois après son début de carrière en festival