On sait que le rôle laissé aux afro-américains dans le cinéma hollywoodien a été souvent nul ou alors complétement caricatural. Certain-es ont réussi un petit peu à tirer leur épingle du jeu.
Bill Robinson a été une de ces personnes là. Même si il a été aussi obligé de jouer dans des films très caricaturaux dans le portrait fait des afro-américains, on peut lire dans les articles que l’on trouve sur lui qu’il a été un personnage qui a montré la voix en étant le premier a brisé pas mal de barrières. Je vous laisse découvrir ça à travers sa page Wikipédia ou d’autres sites.

C’était un formidable artiste de claquettes qui a inspiré énormément de monde, Fred Astaire a souvent dit à quel point il s’était inspiré du travail de Bill Robinson. Pas énormément de document sur le net et beaucoup proviennent avant tout de films. En voilà deux extraits impressionnants.