Avec son dernier film Izu Troin s’aventure encore un peu plus que dans son film précédent dans le cinéma de genre. Ici une plongée dans un cinéma d’horreur avec un arrière fond politique, comme bien sur dans les meilleurs films de Science-Fiction et Fantastique :)

Tout le monde n’aimera pas le film. Celui-ci prend son temps pour déployer un véritable univers cauchemardesque, je trouve qu’il réussit ça plutôt bien, mais pour cela il faut apprécier un cinéma volontairement démonstratif. Peut-être trop pour moi à la fin.
Mais c’est véritablement passionnant que le cinéma d’animation s’attaque aussi à des films de genres comme ça. Car plus que la critique, au-delà du graphisme ou de l’esthétique, peut se concentrer sur la façon dont un auteur décide d’utiliser les codes d’un genre pour les inventer ou au contraire s’y conformer.

Le film est visible ici

Feroce.jpg