Une version que j’adore sur le premier volume des albums “You can’t do that on stage anymore” …