35786-prog-carrefour-animation-2016-1.jpg
 

Quelle magnifique idée d’avoir laissé autant de place à Michaël Dudok de Wit lors de cette édition du Carrefour. le réalisateur a absolument été impressionnant passant de table ronde à des rencontres avec une grande aisance et des propos sur le cinéma et l’animation très enrichissant.
Pour ma part la rencontre la plus réjouissante celle entre Michael Dudok de Wit et Sébastien Laudenbach, un bonheur pour un animateur les deux réalisateurs connaissaient le travail de l’autre et pouvaient ainsi rebondir sur les réponses de chacun. Une rencontre rare sur le cinéma.

La Carte blanche de Dudok de Wit a été aussi un beau moment afin de mieux comprendre et accéder à son cinéma. Difficile de faire un compte rendu complet du Carrefour j’ai eu le plaisir de modérer plusieurs rencontres ce qui laisse peu de temps pour le séances.
Mais toujours coté rencontre il y avait surement un peu trop de monde autour de la table pour celle sur la création en résidence mais plusieurs pistes très intéressantes ont été développé et notamment dans un dialogue a distance entre Michael Dudok de Wit et Justine Vuylsteker. On a pu voir des essais absolument magnifiques réalisés sur l’écran d’épingles.

Pas mal de longs-métrages ont été montré je n’en ai pas vu beaucoup dont l’étonnant Nova Seed, un peu long surement mais surprenant visuellement. Et bien sur de nombreuses nouveautés françaises coté court-métrage et films d’étudiants, le focus sur Sébastien Laudenbach, le focus Politique et animation … Vivement l’année prochaine.