Beaucoup de choses à Annecy cette année entre protestations justifiées des jeunes professionnels (article 3dvf) et une présence de plus en plus importante des médias (De Libé à de nombreuses télés, en passant par Radio France), La Tortue Rouge en ouverture et plein d’autres choses.

Entre les Rencontres AAA que j’anime tous les matins et les goûters d’étudiants peu de temps pour voir des séances et comme d’habitude j’ai privilégié les courts-métrages, même si eu le plaisir de voir Louise en hiver de Jean-François Laguionie. Un film libéré des problématiques du long-métrage d’animation pour commencer à rejoindre une liberté que le réalisateur avait sur ses courts. 
Toujours en long l’excellent Ma vie de courgette de Claude Barras et le réjouissant Seoul Station de Yeon Sang-Ho (même si je lui préfère je pense son film précédent).
En court dans ceux que je n’avais pas vu avant je dois dire avoir été très impressionné par le dernier Koji Yamamura, Parade, qui lui aussi m’a donné une tel impression de liberté aussi bien dans sa narration que dans sons style graphique. Vaysha l’aveugle qui prend vraiment toute sa dimension en relief, difficile de le revoir sans le relief d’ailleurs, l’adorable Stems d’Ainslie Henderson, How long, not long de Michelle et Uri Kranot au message toujours important à redire, Une tête disparait de Franck Dion qui lui aussi prend toute sa dimension sur grand écran, ainsi que Noevus de Samuel Yal. 

Comme l’année dernière j’ai eu le plaisir d’interviewer les réalisateurs-trices des films d’étudiants en compétition. Vous pouvez retrouver toutes les interview sur le Youtube du festival ici. Ci-dessous l’interview pour le film Frankfurter Str. 99a




Vous trouverez ici le compte-rendu de Francis Gavelle à travers 3 questions qu’il a posé à différentes personnalités.

Cette année a été une année encore très riche en invités et rencontres pour les matinées AAA: Peter Lord, Patar et Aubier, Koji Yamamura, Jean-François Laguionie, Sébastien Laudenbach, Théodore Ushev, Samuel Yal, Nicolas Brault, Ryo Orikasa, David Coquard-Dassault, Jean-Baptiste Peltier, Janice Nadeau coté réalisateurs-trices. Et aussi un super matinée sur le son avec Loïc Burkhardt et Pierre-Yves Drapeau, les producteurs Nicolas Schmerkin et Marc Bertrand, la Guilde des scénaristes, le jury du Prix André Martin, la table critique du samedi matin … Vous pouvez voir des photos sur le blog des aaa ici

 

IMG_3035.JPG
Photo Paparazzi: Denis Walgenwitz et Franck Dion
IMG_3036.JPG
Photo Papaprazzi: Michèle Lemieux et Jean-Baptiste Garnero
IMG_3037.JPG
Théodore Ushev et Jean-Luc Slock
IMG_3051.JPG
Ilan Nguyen
IMG_3056.JPG
La rencontre de deux mondes Mune et La Jeune fille sans mains
IMG_3058.JPG
Peter Lord et Morph
IMG_3046.JPG
Et bien sur le lac et les montagnes
IMG_3053.JPG
Justine Vuylsteker et Peter Lord