FR

Sur le devant de la scène

Changement de contenu pour Zewebanim

Plus centré sur l’écriture et l’analyse et donner la parole à d’autres personnes

Oui ce n’est pas la première fois que je vous dis ça.

Mais là je pense qu’une vraie lassitude de voir le site petit à petit devenir un site de news plus que de contenu s’est installée. Et aussi de ne plus partager avec vous autre chose que de l’animation. Ou si peu.

Donc à la rentrée changement de cap pour Zewebanim. Des news toujours certes. Mais aujourd’hui les sites qui proposent des news sur l’animation sont plus nombreux qu’au moment de la création de ce site, il y en a donc moins besoin. 
Ce que je vais donc essayer de faire c’est de mettre plus en avant ce que je fais lors de mes discussions en festivals, en cours etc … A savoir parler du monde de l’animation, des choses que j’aime et des choses qui me gênent, réfléchir sur le cinéma, sur le mouvement, sur toutes ces composantes d’un Art qui me passionne depuis un certain temps maintenant.

J’ai toujours eu envie de le faire mais jamais passé le pas. C’est que je sais que ma prose n’est pas très littéraire, elle n’est pas forcément de celle qu’on lit. J’ai l’habitude de m’exprimer un peu de la manière dont je parle pour ceux qui me connaissent. Encore récemment j’ai écrit un texte sur un film pour un livre et celui-ci a été pas mal repris.

Il fallait donc que je passe au-dessus de cette barrière, que les idées développées soient peut-être plus importantes que la forme. Bon ça ne veut pas dire écrire n’importe comment non plus. Je vais faire attention bien sur et j’espère tenir un bon rythme d’articles.

Mais l’idée était aussi de donner la parole à d’autres personnes sur Zewebanim. Pendant toutes ces années, à de rare exception, je suis le seul qui me suis exprimé ici. L’idée est de changer ça en vous proposant une nouvelle rubrique: Parole Animée


L’idée est de proposer aux personnes travaillant dans l’animation à travers un texte, pas forcément très long de nous faire part d’un point de vue, d’une réflexion. Et bien sur de permettre aux lecteurs de pouvoir réagir dessus. 
Ce seront des textes écrits, comme le premier qui inaugure cette section, ou cela pourra prendre d’autres formes auxquelles je réfléchis encore, comme une question que je pourrais poser à quelqu’un sur un sujet particulier de la création du cinéma d’animation.

On commence par un texte d’une jeune réalisatrice: Justine Vuylsteker.



Son premier film, Fish don’t need sex, a été réalisé lors de ses années d’études à l’ESAAT. 


Partant d’une musique de Marconi Union, Glace Bay, elle a imaginé un corps à corps amoureux. Simple. Pas de début, pas de fin. “Juste” deux corps qui prennent du plaisir. 
On sait la difficulté de la représentation du corps en animation. Qu’en est-il de la lourdeur de nos corps que la gravité cloue au sol, de la texture de la chair qui peut nous faire ressentir une infinie gamme de sensations.
Mais l’image par image peut justement permettre de traduire différemment ces sensations. Ici par la légèreté, la subtilité des formes. Le non-montré permet alors de mieux ressentir.


Mais aussi par la matière, surement l’une des forces du cinéma de Justine Vuylsteker, comme nous le démontre ses deux films suivants.



Paris, dans la collection En Sortant de l’école. Le parcours d’un aveugle dans son Paris. 
Le film mélange abstraction en sable animé, et déambulation dans la ville en papier découpé et végétation. Comme en apesanteur nous traversons cette ville avec cet homme qui ne la voit pas et pourtant la ressent d’une manière, qu’ici l’animation, tente de nous faire appréhender. La bande son, allié de cette homme dans l’amour quotidien de sa ville, devient dans ce film, pour nous aussi, une complice qui nous aider à aller au-delà de notre vision.  



Le second est une film de commande pour la plateforme Ted et raconte le parcours d’une femme réfugié. On retrouve le travail distinctif de la réalisatrice notamment dans les plans en plongée ou le plaisir de la matière donc (avec ici l’arrivée de la farine qui donne une texture particulière à certains plans) mais aussi une réflexion autre, notamment la narration.



Justine Vuylsteker travaille actuellement à son nouveau film Etreintes sur l’écran d’épingles.



Vous retrouvez tous ses films sur son site: justinevuylsteker.com

Elle a crée aussi deux bannières pour Zewebanim dont celle ci-dessous.



Je vais laisser le texte pendant tout l’été, les lecteurs-trices étant moins nombreux pendant les grandes vacances. Si vous avez des idées ou des envies de publications n’hésitez pas à me joindre: infozewebanim@gmail.com

L’idée de ce changement de direction pour le site est d’essayer de combler un peu le manque d’écrits sur le cinéma d’animation. Un contenu universitaire existe de plus en plus mais peu d’espace de discussion et de donner aussi la parole, par l’écrit et non pas seulement au travers d’interviews, à ces créateurs-trices qui font de l’image par image cet Art si important. 


 

zewebanim04.jpeg
 

 

Sans commentaire pour le moment

Google fête Fischinger

… oui news un peu en retard …

Mais impossible quand même de ne pas vous parler de cette excellente initiative de mettre en avant l’un des des grands noms du cinéma …

Pour en savoir plus sur le doodle et là pour jouer pendant des heures

GoogleFisch.jpeg
 

 

 

Sans commentaire pour le moment

Appel pour la séance Pitch du PIAFF

qui se déroulera avec le CNC et La Maison du Film

SEANCE DE PITCH DE SCENARIOS DE COURT METRAGE D’ANIMATION
 
Appel à scénarios de court métrage d’animation pour la 10ème édition du PIAFF 
qui aura lieu du 20 au 26 septembre 2017 au Théâtre de Ménilmontant à Paris 20ème.
 
L’équipe du festival PIAFF en partenariat avec le dispositif TALENTS EN COURT DU CNC,  sélectionnera 3 projets non tournés qui concourront à une séance de pitch de scénarios de court métrage d’animation qui aura lieu le lundi 25 septembre à 17H. Elle vise à découvrir et mettre en lumière des jeunes talents de l’animation et de leur faciliter le développement et la production de leur projet.
 
Cette séance de 20’ par pitch au cours de laquelle les éléments graphiques et vidéo seront projetés en support, s’adresse aux auteurs/graphistes, aux réalisateurs professionnels ou étudiants, accompagnés ou non par une société de production.
Elle se déroulera devant un public de producteurs, de représentants de télévisions, d’institutions, de résidences d’animation, de scénaristes, de réalisateurs…
Cette séance précèdera une table ronde organisée conjointement avec la MAISON DU FILM sur CONCRETISER UN PROJET DE CM D’ANIMATION DU DEVELOPPEMENT A LA PRODUCTION.
Le lauréat de cette séance sera dévoilé lors de la cérémonie de clôture du PIAFF le Mardi 26 septembre 2017 et le film fini sera projeté lors d’une prochaine édition.
 
 
CRITERES D’ELIGIBITE
 
Appel à scénarios du 17 juillet  au 31 août 2017 
Les scénarios doivent être écrits en français,
Ne pas dépasser soit 15 pages soit 15’.
Comporter un dossier artistique avec illustrations, extraits de story bord, note d’intentions, CV…
Dont le tournage n’aura pas commencé avant le festival.
Les dossiers non complets ne seront pas examinés.
Les dossiers devront être envoyés en version papier en 3 exemplaires avant le 31 août 2017, cachet de la poste faisant foi, à l’adresse suivante :
PIAFF 16 rue Jacquemont 75017 PARIS
et en version numérique en 1 SEUL DOCUMENT par WETRANSFERT à piaff.inscription@gmail.com
Un mail de confirmation vous sera envoyé une fois l’éligibilité du dossier établi.
Les porteurs de projets seront prévenus au plus tard le lundi 11 septembre.
3 projets seront sélectionnés dont 1 au moins non accompagné par une société de production. 
 
Pour tous renseignements, uniquement sur les modalités, envoyez un mail à patrick@piaff.com

Sans commentaire pour le moment

PAROLE
ANiMÉE

Alexis cède la parole. C'est rare : profitons en...

Justine
Vuylsteker

réalisatrice

La Schizophrénie nécessaire du Réalisateur d’animation

Si vous demandez à Sébastien Laudenbach pourquoi, dans son film La jeune fille sans mains, le Prince mange un bout de sa femme … il vous répondra qu’il ne sait pas. Que dans ce film qui s’est dessiné au jour le jour, il n’a pas décidé de ce plan; que le plan s’est décidé tout seul. Que le film lui a dicté. Ces propos, ne sont pas sans rappeler les remarques que tiennent parfois les animateurs de volume lorsqu’ils évoquent le refus des marionnettes à faire tel ou tel mouvement. Voire même; qu’elles les surprennent par des gestes de leur inspiration à elles. Et ces propos, qui racontent la prise de pouvoir et de contrôle par la matière, sont également ceux que je tiens lorsque je parle de ma pratique, et en particulier de mon travail avec l’écran d’épingles.

 

Qu’elle est donc cette étrange dynamique qui nous pousse, nous, réalisateurs de court et long-métrage d’animation, à exprimer cet abandon du contrôle de notre film. Qu’est-ce qui nous pousse à nous laisser ainsi déposséder de notre rôle de réalisateur par la matière que l’on est sensé diriger ?

[...]

lire l'article complet de Justine Vuylsteker

Sans commentaire pour le moment

Emission Bulles de rêves du mardi 27 juin 2017
Radio Libertaire 89.4 Mhz

Bulles de rêves Spécial Festival d'Annecy

avec un débat critiques et Amid Amidi

Comme depuis quelques années j’anime un débat critiques la samedi matin pendant les cafés-croissants aaa. cette année autour de la table Marco De Blois (Cinémathèque Québecoise), Nicolas Thys (24 images), Francis Gavelle (Les Fiches du cinéma), Florian Deleporte (Studio des Ursulines), Antoine Lopez (Festival Clermont-Ferrand) et Nicolas Burki (Focus on animation)

Vous entendrez aussi le début de l’interview d’Amid Amidi de Cartoon Brew.

C’est une émission qui est passée l’après-midi même et je remercie infiniment le réalisateur de l’émission qui a réussi a vaincre les ordinateurs de Radio Libertaire pour pouvoir passer l’émission :) 

Vous pouvez la télécharger ici ou l’écouter ci-dessous

 

aaacritiques.jpg
La belle tablée critiques (photo blog aaa)

 

Retrouvez une liste des dernières emissions en suivant ce lien

Sans commentaire pour le moment

Et aussi...


Brèves et actualités

Quelques films pour l'été ...

enfin bon pour tout le temps en fait

Sans commentaire pour le moment


Sur le devant de la scène

Un joli clip du réalisateur Ryo Orikasa

réalisateur de Datum Point

Sans commentaire pour le moment


Brèves et actualités

Quelques news

du net

Sans commentaire pour le moment


Brèves et actualités

Les Rendez-vous des auteurs Bruz 2017

Petit à petit sur le Vimeo de l’Afca

Sans commentaire pour le moment


Sur le devant de la scène

Merci, vraiment.

Nous avons donc atteint le minimum que nous espérions pour la demande de financement participatif pour cette 10eme édition du PIAFF.

Sans commentaire pour le moment


Films

Quelques films après Zagreb et Annecy

pour celles-ceux qui y ont été et ceux-celles qui n’y ont pas été

Sans commentaire pour le moment

Accéder à une liste exhaustive des articles